Nos buts et nos objectifs:

L’Alliance se veut un carrefour d’informations pour ses membres et pour le milieu. Elle permet à ses membres d’approfondir leurs connaissances dans le domaine de l’efficacité énergétique et favorise les  échanges dans une atmosphère de respect mutuel, de neutralité et d’ouverture. Elle stimule la recherche et la réflexion en matière d’efficacité énergétique et offre des formations pertinentes à tous ses membres et à toutes les clientèles.

En regroupant les intervenants du milieu de l’efficacité énergétique et en exerçant son leadership, l’Alliance est un partenaire de premier plan pour les gouvernements et agit en complémentarité avec ceux-ci dans le déploiement d’initiatives et de programmes en efficacité énergétique au Québec.

L’Alliance veut aussi sensibiliser les différents intervenants des secteurs public ou privé à la reconnaissance du rôle clé que joue l’efficacité énergétique dans l’amélioration des réductions des émissions de gaz à effet de serre.

L’Alliance québécoise de l’efficacité énergétique existe par et pour ses membres. L’Alliance cherche à bien cerner les besoins des consommateurs d’énergie et veille à leur offrir des services de qualité qui répondront aux besoins identifiés. L’Alliance met en valeur les fournisseurs de produits et services et elle ne cherche surtout pas à se substituer à eux, mais plutôt à les valoriser. Elle contribue à développer, à encourager et à maintenir une saine compétition sur les marchés.

L’Alliance favorise le dialogue entre les intervenants en efficacité énergétique dans le but d’accroître le niveau global des connaissances de tous les acteurs. Pour atteindre cet objectif, l’Alliance organise des colloques, des forums, des conférences, des ateliers et autres événements sociaux et professionnels. Elle favorise les communications sous toutes ses formes et crée des occasions de rencontres.

L’Alliance propose un terrain neutre où les intervenants en efficacité énergétique peuvent discuter et débattre de manière objective des moyens et des méthodes pour améliorer le rendement énergétique dans tous les secteurs de l’activité économique : habitation, bâtiments, extraction des ressources, transformation, fabrication manufacturière, procédés industriels, transports, et autres.